Zo Musique » Générale » Tout savoir sur la chanson « Petit Papa Noël »
Générale

Tout savoir sur la chanson « Petit Papa Noël »

Petits et grands le connaissent par cœur, et ce depuis des décennies. D’ailleurs, année après année et Noël après Noël continue de faire sensation durant les périodes de fête. La chanson Petit Papa Noël est un grand classique de chanson de Noël. Ce morceau mythique n’a pas pris une ride et son histoire est assez légendaire. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la chanson « Petit Papa Noël ». 

A lire aussi : Retour sur la Fête de la Musique 2022

Chanson « Petit Papa Noël » : l’hymne au patrimoine français 

La chanson « Petit Papa Noël » a une histoire riche. D’après les sources, elle était née durant la guerre et d’ailleurs, au départ, les paroles étaient au départ remplies de tristesse. Petit Papa Noël est avant tout une chanson phare du patrimoine français. Cette chanson symbolise :

  • L’espérance.
  • La douceur.
  • L’insouciance.

Elle est parvenue à traduire l’atmosphère de l’ancienne fête de Noël grâce à sa tonalité universelle. 

A lire également : 3 façons de partager ses enregistrements de chant avec internet

Chanson « Petit Papa Noël » : le meilleur tube de Tino Rossi

Il s’agit d’un chant populaire pour ceux qui aiment écouter les chansons de NoëlIl s’agit d’un message pour les enfants qui passent un joyeux Noël. Ce tube est écrit par le chanteur français Tino Rossi. Il s’agit d’une grande célébrité, car c’est le seul artiste français qui a vendu plus de 500 millions de disques à travers le monde. 

Ce natif d’Ajaccio a produit et a chanté ce titre dès 1946. Avec ce chant de Noël populaire, Tino Rossi a battu le record du « single » le mieux vendu dans le pays. Son succès grandissant résulte d’un long travail de créativité et d’imagination du chanteur combiné à la puissance de sa voix, à la mélodie, au rythme et à la parole de la chanson elle-même. Mais que raconte cette chanson Petit Papa Noël ? 

La chanson a connu un grand succès commercial, soit près de 80 millions de disques vendus. C’est le disque français ayant plus enregistré un grand nombre de ventes de tous les temps. Ainsi, tout le monde sait chanter « Petit Papa Noël, quand tu descendras du ciel, avec des jouets par millier, n’oublie pas mon petit soulier ». Son succès ne s’arrête pas là car il a traversé toutes les frontières de l’Hexagone. Elle a été traduite dans différentes langues. Cette chanson est la plus fredonnée par les enfants à la veille de Noël. 

Chanson « Petit Papa Noël » : un enfant s’adresse au père Noël le soir du réveillon de Noël

Source image : pixabay

La chanson « Petit Papa Noël », raconte un enfant qui s’adresse au père Noël le soir du réveillon de Noël. Elle représente l’espoir des enfants qui attendent impatiemment l’arrivée du père Noël et des cadeaux qu’il va offrir à tous les petits. 

Cette chanson écrite en 1944, durant la Seconde Guerre mondiale, redonne de l’espoir. En général, les paroles de la version originale faisaient référence à :

  • La prière d’un enfant qui exprime son vœu de voir son père revenir de la guerre en Allemagne.
  • La musique inspirée d’une revue théâtrale « ça reviendra », écrite par Henri Martinet et chantée par Xavier Lemercier.

Sous la pression nazie, la revue a été déprogrammée. Il aura fallu attendre 1946 pour écouter à nouveau la chanson. Ensuite, le film Destins, le réalisateur avait besoin d’une bonne alternative musicale à un groupe de gospel. Ce groupe devait accompagner Tino Rossi dans l’interprétation de la bande originale du film. Tino Rossi a voulu enlever toute allusion à la guerre en réécrivant « Petit Papa Noël ». 

La chanson a battu le record de ventes de disques de Tino Rossi devant « Ne me quitte pas » de Jacques Brel. En 1949, ce tube a obtenu le premier disque d’or de la chanson française en 1949. Il s’agit d’un disque en or massif, car la zik figure parmi les chansons les plus reprises dans le pays. Parmi ces interprètes figurent : 

  • Mireille Mathieu.
  • Henri dès.
  • Dalida.
  • Chantal Goya.
  • Le groupe Trust.

Source image à la une : pixabay